Archives mensuelles : octobre 2014

Conway Stewart « Dinkie » 550

Parfois faut pas trop chercher à comprendre pourquoi on restaure un stylo en particulier. J’avais reçu ce Conway Stewart Dinkie 550 dans un lot de 5 stylos mais c’est pas celui qui m’intéressait le plus. Il était donc stocké en attendant que je me décide à m’occuper de lui… Abrasions sur le clip, une marque sur le corps… Pas en haut de ma liste celui-là! Lire la suite

Ploup!

Il y a des bruits que l’on aime pas quand on restaure un stylo, le « crac » est sans doute le plus redouté.

Par contre il y en a d’autres qui sont bien plus plaisants: le « pschitt » des Sheaffer pneumatiques, le bruit des bulles d’air qui s’échappent du stylo quand on teste le système de remplissage d’un stylo etc…

Le « ploup » est courant quand on essaye un système de remplissage « à blanc ». Quasiment tous crée une dépression dans le réservoir, on actionne le système en bouchant l’orifice de la section, on retire son doigt et « ploup ». Mais ce « ploup » d’un vac-fill est sans doute l’un des plus réjouissant:

Le son de la vidéo ne rend pas exactement ce que l’on entend en réalité, le bruit vient vraiment du vide crée derrière le piston et non pas du blind cap qui tape sur le stylo. On peut d’ailleurs entendre la différence dans le dernier essai.

Changer le joint du piston d’un Noodler’s Nib creaper

Le Noodler’s nib creaper ainsi que de nombreux stylos indiens basés sur le même système de piston « clutchless » sont livrés d’origine avec un joint de piston en nylon (mais ce ne sont pas les seuls, d’autres stylo plus « haut de gamme » le sont aussi). Celui-ci rempli parfaitement son rôle mais s’use assez vite. De plus le nylon n’est pas très élastique et ne s’adapte pas au possibles variations de formes dans le corps du stylo. Idem pour le liège. D’une autre coté les o-ring en caoutchouc fluoré (en « viton ») ont cette caractéristique en plus d’être résistant à l’abrasion et au attaques chimiques. La méthode décrite ici permet de changer le joint en nylon par un o-ring dont la durée de vie est bien plus grande. Lire la suite

libérées!!!

Il y a quelques temps, j’avais gagné un lot avec dedans deux porte mines. L’un d’entre eux, en « black and pearl » faisait un peu maracas quand je le secouais… Les mines étaient logés dans le bout du stylo mais bloqué par la gomme, sans aucune prise pour l’enlever…

Après de nombreuses années dans le noire j’ai enfin libéré ces mines. Richard Binder donne comme année de production du black and pearl (plutôt black and vanilla sur celui-ci…) sur les balances de 1929 à 1934, la forme du clip (si identique au stylos plumes) permettrait de date le stylo d’entre 1929 à 1931 voire 1932. Je vous laisse faire le calcul pour l’age…

Hebergeur d'image

Voila j’ai une petite réserve de mines de 1.18mm en HB (apparemment). Le mécanisme est assez simple sur le stylo, suffit de tourner le bouton au bout du stylo pour faire avancer la mine. Une fois arrivé au bout quand le mine est trop courte, on en mets une neuve et on tourne dans le sens inverse pour la faire rentrer. Remise en état de marche du stylo faite en 5s!!!