Démontage d’un Lamy Safari

Comme je le disais dans un post précédent, une des rares recherches dont je suis au courant des termes est « Lamy Safari démontage » (pour les autres recherches un clause de confidentialité de Google m’empêche de savoir…). Donc voici ici la réponse!

Oui on peut démonter un Lamy Safari. Par contre comme je l’indique dans le tutoriel sur le nettoyage ce n’est pas conseillé de le faire. Il y a risque de casser le conduit, le remonter incorrectement et il sera irrémédiablement bloqué dans la section. Surtout cela n’apporte rien en terme de nettoyage et à force de le faire le conduit ne tiendra plus aussi bien dans la section. C’est la raison pour laquelle le conduit est beaucoup plus facile à retirer la seconde fois: les picots qui le maintiennent dans la section se sont émoussé. Donc à vos risques et périls si vous décidez de le faire.

En image, un Lamy Safari démonté ressemble à ça:

Hebergeur d'image

Je n’ai pas démonté le capuchon car il s’agit d’un Safari de 4eme génération, difficile à démonter. Pour retirer le bouton qui maintient le capuchon interne il faut utiliser un knock-out block, qui n’est pas le genre d’outil que possède un utilisateur de stylo plume « lambda ». Les capuchons de génération précédents sont plus facile à démonter car le bouton est vissé et non pressé comme sur celui-ci.

La procédure est la suivante:

– retirer la plume, elle sont glissées sur la partie apparente du conduit. Deux méthodes sont possible. Soit coller un morceau de scotch sur la plume et l’utiliser pour tirer sur a la plume, soit utiliser un morceau de caoutchouc (en bas de la photo) pour avoir de la prise sur la plume et la faire glisser. C’est la deuxième méthode que j’utilise, en plaçant mon pouce sur le conduit et mon index sur la plume. Évitez de tirer par les ailes de la plume, si la plume résiste et sort soudainement alors que l’on force il y a risque de l’abimer. En aucun cas tirer sur la plume par la pointe.

– Pour retirer le conduit il faut tirer dessus dans son axe. Si l’on tire de travers il peut casser. Encore une fois il faut avoir recours au morceau de caoutchouc pour avoir de la prise, surtout la première fois. Placer son pouce à plat sur la partir courbé du conduit et le « dos » du conduit (la partie qui est en contact avec la plume) à plat sur le coté de la deuxième phalange de son index. Le conduit risque de venir brusquement, attention à cela.

– une fois le conduit retiré, il peut être démonté en deux parties, la partie plate sur le dos du conduit se glisse sur le « corps » principal du conduit.

Et voila! Vous pouvez nettoyer votre conduit dans tous les recoins mais vous allez sans doute être surpris du peu d’encre que celui-ci contient surtout après un nettoyage au pen flush.

Pour le remontage il suffit de refaire les étapes mais à l’envers. Attention il y a un sens pour introduire le conduit dans la section. En regardant à l’intérieur de la section vous verrez deux « rails ». Ceux-ci se glissent dans deux canaux sous le conduit afin de le placer de façon à ce que la plume soit juste entre deux des « plats » sur la section ou l’on place ses doigts. Si le conduit est introduit sans faire attention à ce détail il va se retrouver bloqué et quasiment impossible à retirer.

Pour le convertisseur (ici le Z26) c’est un dérivé du Schmidt K1 – K2, détaillé dans le tutoriel sur l’entretien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s