Waterman safety 42

Waterman et moi c’est un peu compliqué: mon premier plume que je me suis acheté était un Waterman Hémisphère et c’est la vue d’un Waterman Carène qui a déclenché ma passion pour les stylos plume. Le carène reste d’ailleurs mon « graal pen »…

Malgré ça j’aime pas trop Waterman en vintage. Malgré ça il y a un stylo que tout restaurateur « sérieux » se doit d’avoir à son palmarès c’est le safety. Et pour ça Waterman c’est l’incontournable. Le fameux « Waterman safety »! Je m’était donc procuré un safety Waterman mais il dormait dans sa boite (d’origine, avec les instructions et la pipette!) depuis son achat. Et puis un jour on m’a contacté pour restaurer des stylos anciens et la question est tombée:

 » Tu refais les joints des safety aussi? »

Euh… Autant être honnête je connaissais la technique pour restaurer ces stylos, comment ils sont construit (j’avais fait mes devoirs!) mais jamais mis en pratique… Alors que j’avais un cobaye! La personne à qui les stylos appartiennent a été d’accord pour que je me « fasse la main » sur les stylos et me les a envoyés. J’en profite pour le remercier, se « faire la main » sur un stylo peut résulter en une casse qui heureusement n’est pas arrivé (cf. en dessous!). Je préfère d’habitude avoir déjà « pratiqué » le stylo ou système de remplissage en question avant d’accepter de restaurer des stylos qui ne sont pas à moi mais là j’ai fais une exception. Pourquoi? Bonne question…

Pour la petite histoire, les Waterman safety sont apparus en 1908, dans des versions avec un pas de vis sur le bouton à l’extrémité du stylo pour y visser le capuchon une fois le stylo ouvert. En 1911 le pas de vis sur le bouton disparait en même temps qu’un changement dans l’arrangement interne des pièces est aussi opéré: « l’hélice » devient la partie mobile du mécanisme alors que sur les premières versions elle était taillée sur la face interne sur corps. Dans ces premières versions la tige qui maintient la plume glissait sur un « rail » interne qui était actionné par le bouton. Une vue en éclate des deux versions est disponible sur le site de David Nishimura. Les safety resteront sous cette deuxième version jusqu’à leur retrait du catalogue en 1936.

Le stylo en question donc un Waterman safety 42, en ébonite « red mottled » (RMHR) avec deux anneaux en or sur le corps. Il est « made in USA » mais le clip est « made in France ». Fermé il mesure 11.8cm:
hostingpics.net

Ouvert, enfin décapuchonné, il mesure 10.5cm:
hostingpics.net

Car oui la plume est rétractable. Pour ceux qui ne connaissent pas les safety, ce sont simplement des eyedropper à plume rétractable. Lorsque le capuchon est mis sur le stylo la plume est rentré dans le corps:

hostingpics.net
Avec un peu de lumière:
hostingpics.net

L’un des avantage de ce type de stylo est que la plume ne sèche pas car elle est toujours immergé dans l’encre. Un autre est que le stylo est insensible au variations de pression. Une fois la plume sortie sortie le stylo mesure 12.3cm:
hostingpics.net

En détail, le déploiement de la plume:
hostingpics.net
hostingpics.net
hostingpics.net
hostingpics.net

La plume qui équipe le stylo est une N°2 (le « 2 » de 42, le 4 en chiffre des dizaines indique que c’est un safety), en or 14K. L’inscription est « Waterman’s – Ideal – Reg. Us. – Pat. Off. – 2 – made in – U.S.A. ». Tout n’est pas visible depuis l’extérieur…
hostingpics.net

Détails super sympa, le conduit est accordé au stylo! En RMHR comme le stylo, c’est un conduit « spoon ». Celui-ci semble avoir une seule (ou deux?) « cuillère » latérale. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le terme « spoon » pour designer ces conduits était celui utilisé par Waterman à l’époque.
hostingpics.net

Pour identifier le modèle, facile c’est marqué au cul du stylo. « 42 » nous indique un Safety avec une plume N°2, post-1917 car les safety avant cela avait un « 1 » pour les chiffres des dizaine. Le « 42 » me dérangeais un peu d’ailleurs car les deux bagues sur le corps devrait normalement faire rajouter un « 6 » en chiffre des centaines… Après consultation avec une personne bien plus éclairé que moi sur les Waterman, ces stylos avec les bagues fines sont des fabrications américaines mais destinés au marché français. Donc en gros des « 42 » importés puis transformé en « 642 » sans être des « 642 » si j’ai bien compris…
hostingpics.net

La pointe de la plume est recourbé, assez normal pour les stylos de cette époque mais cela semble bien plus que d’habitude. Sur le bord des becs on distingue aussi ce que je pense être des traces de pince ayant servi à resserrer les becs. En conséquences de cela le stylo écrit sec: avec les bon 2ml d’encre que le stylo contient, il va falloir écrire beaucoup!
hostingpics.net
La plume gratte sans être désagréable car ça n’accroche pas. Aucun flex par contre. Le trait est fin, encore plus la plume à l’envers… Sauf quand on écrit à l’envers: on obtient un trait plus large et la plume a un débit bien meilleur! Très surprenant. Simplement du à la courbure des pointes.

Donc voila j’ai restauré un safety Waterman. C’est assez simple et ces stylo n’ont rien de compliqué en fait. Sauf que celui-ci c’était mon deuxième…

Mon tout premier Safety Waterman c’était Tom Pouce, un 42 1/2V:
hostingpics.net

9.1cm fermé, c’est un modèle slender (indiqué par le 1/2) et de poche, « V » pour « Vest » (et non pas victory ou vendetta!). Comme son grand frère 42, c’est un made in USA, avec un clip (mal placé je m’en aperçois maintenant…) made in France nickelé.

Ouvert replié il mesure 8.1cm, ouvert déplié 9.6cm:
hostingpics.net

La plume est aussi une N°2, qui est bien mieux proportionné avec le reste du stylo dans ce modèle « slender »:
hostingpics.net

Lui aussi à le droit à un conduit en RMHR:
hostingpics.net

Et là aussi au cul du stylo l’indication de modèle, avec la même histoire de « 6 » manquant tel qu’expliqué pour le 42. La tige de l’helice est un peu arrondie sur les bords:
hostingpics.net

Contrairement au 42, le débit est parfait pour ce stylo. Bien juteux comme il faut, la plume glisse mais pas trop et fait un bruit merveilleux. Vous savez le bruit de crissement sur le papier comme au cinéma? pile celui là! Le stylo est juste assez grand pour l’utiliser non-posté.
hostingpics.net
Une plume d’on j’ai un très bon souvenir. Normalement j’écris un page A4 recto-verso pour vérifier qu’il n’y a pas de problèmes de débit sur le stylo, celui-ci en a écrit 4… Ça arrive pas souvent, la dernière fois c’était avec un Sheaffer Flat top oversize et aussi une plume excellente. Par contre pas de surprise en écriture à l’envers pour celui-ci, c’est du très fin.

Donc voila deux Waterman Safety en RMHR, très jolis contrairement à ce que j’aurais pu penser avant de les voir en vrai. Mon 42 à moi est toujours en attente de soins de ma part mais vu comment je me suis amusé avec ces safety il pourrait sortir de sa boite bientôt!

Publicités

6 réflexions au sujet de « Waterman safety 42 »

  1. Mag B

    Très intéressant GG et de jolies photos d’illustration de ton commentaire…

    Le clip nickelé du petit modèle me choque un peu par rapport aux bagues « or », ne serait-il pas plutôt un clip (mobile) d’un 1/2 safety HR noir ? Je sais qu’il y avait des modèles clipless avec la possibilité de positionner des clips « or » ou nickelés pour plus de confort, mais pour un « pocket pen » (vest pen ) j’imagine qu’il y avait un clip pour ne pas perdre le stylo au fond de sa poche …

    Répondre
    1. spgg917 Auteur de l’article

      Merci!
      Dans la documentation que j’ai, en particulier un catalogue français mal daté (1915 mais il est post-1917 vis à vis du code), les safety en « vest » sont des clipless. Les clips (Bague Agraphes – Sécurité contre la perte du stylo!) sont vendus à part, en « métal extra blanc argenté », or 18K ou cuivre nickelé avec trois design possibles. Donc trouver un clip nickelé (ou argenté) sur un stylo avec des bagues en or est plausible, suffisait d’acheter le 42 1/2V de l’article et demander un clip en nickelé ou argenté (le client est roi après tout!). Cela n’exclus pas un transfert de clip d’un stylo à un autre toutefois, les 42 1/2 et 42 1/2V utilisent le même clip.

      Répondre
      1. Mag B

        Et peut-on trouver de la doc sur ces agrafes (correspondant au modèle des Wtn 42, 52, etc ) : où se les procurer aujourd’hui? Quel modèle selon l’époque du stylo ? Je cherche une agrafe pour mon 52 noir …
        (>>c’est OK pour le 12 déc à 12h 12 ;-))

      2. spgg917 Auteur de l’article

        Les 52 prennent les mêmes agrafes que les safety 42, qui sont les agrafes N°4 ou 40 dans le catalogue français que j’ai. Pour en trouver… bonne chance!

  2. Noêlle -Marie

    je viens de trouver dans un vieux plumier un ancien stylo de couleur sombre en ébonite peut être?? plume waterman la plume est rétractable par rotation idéal REGUS pat off
    le capuchon a un pas de vis
    sur le capuchon il devait y avoir un objet agrafé dessus à l’origine je vois les 3 légers petits trous…
    sur le corps pas très lisible
    PAT’D avec un chiffre 1884 peut être??? may 23 1899
    waterman ‘s ideal fountain
    PEN NY USA. puis un mot finissant par un y je n’arrive pas à lire et ensuite aug 4 1903
    au cul du stylo 42
    sauriez vous me dire qui il est??? son année?, et comment le remplir surtout pour pouvoir m’en servir l’intérieur semble parfait et propre, je n’y connais strictement rien
    la plume semble en bon état aussi
    merci d’avance de votre réponse
    Noêlle Marie

    Répondre
    1. gg917 Auteur de l’article

      Ce que vous avez est un Safety Waterman, datant d’entre 1917 et ca. 1936. Le mot en finissant en « Y » est « safetY pen », tout en dessous de l’inscription. Les trois trous du capuchon sont les trou de ventilation de celui-ci et non pas les traces d’une agrafe disparue.
      Pour le remplir, dévisser le capuchon et verser de l’encre dedans avec la plume rentrée. Ensuite sortir la plume en tournant le bouton au cul du stylo et c’est tout. Bien penser à rétracter la plume avant de remettre le capuchon en place ne fin d’écriture. Ces stylos on un joint en liège pour les rendre étanches au niveau du mécanisme de rétractation de la plume. Souvent il est à changer, a tester donc avec de l’eau avant de se servir du stylo pur éviter des fuites d’encres malvenues!

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s