Sheaffer Balance Vigilant

Au début des années 40, Sheaffer c’est rendu compte que ses stylos ne répondaient pas au régulations de l’US army concernant les objets placés dans les poches de chemise à rabat. Les clips des Sheaffers Balance faisant dépasser les stylos des poches, le clip fut redessiné pour que le stylo soit entièrement enfoncé dans la poche donnant naissance aux Balances « militaires » avec le clip « over the top« !

hostingpics.net

La régulation de l’US army stipule en effet que « soldiers will ensure that articles carried in pockets do not protrude from the pocket or present a bulky appearance » (US army regulation AR 670-1, paragraphe 1-9a(1)). Le problème ne venait donc pas de la longueur du clip mais de son placement. Lorsque le stylo est accroché à la poche, une partie du clip dépasse mais surtout le haut du capuchon. La solution la plus simple serait de fixer le clip en haut du capuchon mais la forme du capuchon des balances ne le permet pas. La solution trouvé fut donc de placer le clip à l’envers sur le capuchon et le replier par dessus le haut du capuchon (« over the top« ):

Hebergeur d'image (Brevet U.S. D 123,485)

Ces Balances « for the men in the Services » sont apparues en 1941 et ont été retirées en 1942 lorsque les Balances ont laissé la place aux Triumphs. Quatre modèles étaient proposés:

Valiant: 10$, white dot, plume lifetime feathertouch, full length/standard girth,
Vigilant: 8,75$, white dot, plume lifetime feathertouch, full length/slender girth,
Defender: 5$, plume feathertouch N°5, full length/standard girth,
Commandant: 4$, plume N°3, short length/standard girth, « Sheaffer’S » sur le clip.

Tous étaient disponibles en 1941 soit avec un levier ou alors en vac-fill en trois coloris: noir, golden brown ou carmine. Des exemplaires de balance militaires sont aussi connus en grey pearl et marine green striated, surement produits en 1942 (coloris absents dans le catalogue 1941 pour les stylos à clip militaire). Toutes les caractéristiques des ces stylos permettent de ce rendre compte que seul le clip est nouveau, le Vigilant est l’équivalent d’un Statesman, le Defender d’un Sovereign, le Defender d’un Admiral et le Commandant d’un Craftsman. Des quatre modèles, seul l’appellation « Valiant » sera réutilisé par la suite par Sheaffer lorsque ils recommenceront à nommer leurs différents modèles en 1945.

En plus des quatre modèles cités juste au dessus, deux autres stylos possédaient le clip militaire: le « service autograph » et le Skyboy. Le Service Autograph (16,50$) était juste un Valiant avec une bande large en or 14k massif sur le capuchon, le clip restant plaqué or. Vu d’un autre angle, c’est l’équivalent d’un Viceroy Autograph avec un clip militaire. Comme tous les Autograph il n’était disponible qu’en noir, soit en version levier ou vac-fill.
Le Skyboy est plus intéressant:
Hebergeur d'image (publicité de juillet 1941)

Comme décrit dans cette publicité, le Skyboy est spécialement prévu pour pouvoir faire face au changement de température et d’altitude et donc au personnel de l’US Army Air Forces. Tout cela est rendu possible grâce au conduit « flo-rite » et pour cela Sheaffer faisait payer le stylo 10$ à la place de 8,75$, le Skyboy étant l’équivalent d’un Sovereign mais vendu au prix d’un Statesman! Les caractéristiques « flight safe » étaient aussi plus un argument marketing qu’autre chose, le Skyboy n’était pas le seul à avoir un conduit « flo-rite » dans la gamme des balances (voir plus bas).

Le stylo présenté dans cet article est donc un Vigilant. Fermé il mesure 13.2cm:
hostingpics.net

Ouvert, 11.7cm:
hostingpics.net

Ce stylo en particulier est en noir et avec le système de remplissage vac-fill:
hostingpics.net

Sur le corps l’inscription est classique:
hostingpics.net

Et donc le capuchon!

En vue de face (Fig. 1 du brevet) on peut voir le white dot qui est placé sous le clip:
hostingpics.net

au dos (Fig. 3 du brevet) on peut voir la fixation du clip, au même endroit qu’un clip « classique » mais à l’envers:
hostingpics.net

La vue de coté (Fig. 2 du brevet) permet de voir le pourquoi du « over the top« :
hostingpics.net

Bien que le coloris que stylo soit « noir », celui-ci est strié dans la longueur pour voir le niveau d’encre. Par contre le stylo ayant considérablement ambré, c’est bien moins visible qu’à l’origine. On peut voir au niveau du blind cap la transparence originale du stylo, légèrement verte:
hostingpics.net
La photo ne rend pas bien la transparence du stylo, en réalité le réservoir bien qu’assombri est bien plus transparent que le montre la photo.

La plume est une lifetime feathertouch de taille F. le placage a un peu disparu à la base des becs mais reste bien présent. Il n’y a pas de numéro d’identification par contre:
hostingpics.net

Le conduit est un… flo-rite! Comme le Skyboy! Comme dans le cas du Lady Sheaffer déjà présenté, il y a une encoche au bout de celui-ci:
hostingpics.net

La restauration de ce stylo a été un petit challenge car il m’est arrivé en assez mauvais état:

– Le conduit était cassé,
– le filetage avait une fissure sur la moité de sa longueur,
– Vac-fill HS,
– la tige du piston ne vissait plus sur le blind cap.

Le vac-fill a été restauré de la façon classique, sans retirer le packing unit. Le conduit cassé n’était pas trop grave car la tige interne du conduit (celle qui constitue le prolongement du conduit) n’était pas cassé. C’était la partie qui constitue le corps du conduit qui était cassé, la tige maintient les deux parties ensemble et il n’y a pas de risque devoir le conduit casser à nouveau. la fissure sur filetage était plus difficile à réparer car les bords étaient assez éloignés… Mais en fin de compte tout a bien fini et le stylo fonctionnel. Par rapport à tout le reste, les quelques marques sur le stylo qu’il a fallu effacer n’étaient par grand chose!!!

Après de telle réparations, le test d’écriture a confirmé que tout était en ordre, il rempli à 1ml sur les 1.4ml possibles et le conduit fonctionne parfaitement:
Hebergeur d'image

comme d’habitude les trait sont de haut en bas: normal non tenu, normal stylo tenu, à l’envers non tenu et à l’envers stylo tenu.

La glisse n’est pas parfaite mais la plume ne gratte pas.Comme les F vintages sont plus comparables à des EF modernes (ou des F japonaises), cela n’est pas vraiment surprenant. La glisse pourrait être amélioré mais pour l’instant elle me plait bien comme ça. La débit est assez fort sans être trop important donc ça reste parfaitement gérable. Peut-être un poil trop fort à mon gout…

Voila pour ce Sheaffer Balance Vigilant, un miliaire qui revient de loin!

Publicités

2 réflexions au sujet de « Sheaffer Balance Vigilant »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s