Le remplissage d’un stylo-plume

Vu le succès du tutoriel « l’entretien d’un stylo-plume », voici celui concernant le remplissage.

Ce tutoriel est une reprise d’un précédent que j’avais fait sur le forum, certains reconnaitront sans doute les images. Tous les systèmes de remplissage ne sont pas décrit, seul les plus courants à l’heure actuelle:

Cartouche
Piston
Convertisseurs
Vac-fill
Squeeze filler
Levier

Tous les façon de remplir les stylos sont décrit comme si le stylo n’était pas encré. Si c’est le cas il vaut mieux avoir la plume au dessus de l’encrier avant de commencer à actionner les diverses parties du système. Si c’est une encre différente il faut aussi rincer et sécher le stylo avant de remplir le stylo avec la nouvelle encre.

I. Cartouche

Sans doute le plus simple à utiliser: prendre une cartouche pleine (neuve ou remplie à la seringue):
hostingpics.net

Et l’enfoncer sur le tube perceur de la section:
hostingpics.net

Avec une cartouche est neuve il va falloir forcer pour percer la membrane ou déloger la bille de l’embout de la cartouche. Il faut aussi prendre la précaution de bien enfoncer la cartouche, le mieux est de la « visser » sur le tube perceur. Si la cartouche n’est pas assez enfoncée cela peut créer des fuites d’encre par la plume.

Il va falloir lui laisser une peut de temps pour que l’encre sature le conduit et arrive jusqu’au bout de la plume. On peut accélérer le processus en pressant sur la cartouche.

II. Piston

Les stylos à piston se remplissent en tournant le bouton situé au cul du stylo. Ici le piston est en position « haute »:
hostingpics.net

En tournant le bouton le piston se retrouve en position « basse »
hostingpics.net

Parfois le bouton est dissimulé sous le blind cap qu’il faut dévisser pour pouvoir actionner le mécanisme, comme sur ce stylo:
hostingpics.net

La plupart du temps le blind cap actionne directement le piston. Une fois le piston en position « basse », tremper la plume entièrement dans l’encre:
hostingpics.netIl est bien entendu possible de plonger la plume avant de tourner le bouton pour faire descendre le piston.

Puis faire remonter le piston en position « haute » en tournant le bouton, ce qui a pour effet d’aspirer l’encre dans le réservoir:
hostingpics.net

Le stylo ne sera pas rempli complétement d’encre, à cause du volume d’air présent dans le conduit (entre autres):
hostingpics.net

En vidant puis remplissant le stylo à nouveau en maintenant la plume dans l’encre tout au long de l’opération il est possible d’augmenter le volume d’encre dans le stylo. Pour le remplissage « au maximum », mettre le stylo la plume en l’air et tourner le bouton pour évacuer la bulle d’air du stylo. Une fois que l’encre apparait dans le conduit, plonger la plume dans l’encre et faire remonter le piston en position haute. Le résultat devrait ressembler à ça:
hostingpics.net

Il est toutefois recommandé de faire couler 2-3 gouttes d’encre du stylo une fois rempli, le petit volume d’air aspiré lorsque on revisse le bouton permet d’équilibrer les pressions dans le stylo et éviter les fuites.

III. Convertisseurs

Les convertisseurs sont un cas un peu bizarre: une fois installé sur un stylo à cartouches ils convertissent (d’où le nom) ceux-ci en un stylo avec un système de remplissage différent. Les convertisseurs les plus courants sont ceux de type « piston »:
hostingpics.net

Une fois installé sur le stylo le remplissage se fait comme un stylo à piston:
hostingpics.net

Le convertisseur de Parker fonctionne comme un syringe filler, il suffit de faire glisser la languette pour actionner le piston:
hostingpics.net

Le fameux CON-70 de Pilot fonctionne comme un button filler: plonger la plume dans l’encre et actionner le bouton jusqu’à ce que le réservoir soit plein:
hostingpics.net

Les convertisseur « press bar » (ici le CON-20 de Pilot) se remplissent en pressant la barre avec la plume dans l’encre:
hostingpics.net

En conclusion il n’y a pas de règle générale pour les convertisseurs: il faut voir d’après quel système de remplissage ils sont tirés pour savoir comment les remplir.

IV. Vac-fill

Le système vac-fill, ou piston à dépression en français, se rempli d’un façon contre-intuitive. Bien qu’il soit construit comme une seringue, il se rempli quand on pousse sur la tige du piston et non pas lorsqu’on tire dessus. Ainsi la tige est rentré dans le corps lorsque le stylo est plein, ce qui maximise le volume d’encre dans le stylo contrairement à un syringue-filler ou l’encombrement de la tige du piston réduit fortement le volume du réservoir.

Tous ces stylo sont équipé d’un blind cap qu’il faut devisser. Dans la majorité des cas le blind cap est connecté à la tige du piston.
hostingpics.net

Tirer la tige du piston:
hostingpics.net

Plonger la plume dans l’encre et ensuite repousser la tige du piston:
hostingpics.net

Lorsque le joint du piston arrive dans la partie échancrée du corps le vide crée dans le réservoir aspire l’encre dans celui-ci. Même en laissant le stylo boire quelques secondes le remplissage n’est souvent pas optimal:
hostingpics.net

Il est possible d’actionner le piston plusieurs fois avec la plume dans l’encre pour augmenter le volume d’encre dans le réservoir. Toutefois pour remplir le réservoir au maximum c’est un peu plus acrobatique!

tirer la tige du piston et placer le stylo la plume en l’air:
hostingpics.net

pousser sur la tige jusqu’à ce que l’encre apparaisse dans le conduit et maintenir le piston à cet endroit:
hostingpics.net

Plonger la plume dans l’encre et finir le mouvement du piston:
hostingpics.net

Le réservoir est alors plein:
hostingpics.net

Certains stylos vac-fill sont équipés d’une valve qui isole le réservoir du conduit (Onoto, Pilot 823, TWSBI vac-700…). Pour ces stylos il faut dévisser le blind cap pour les longues séances d’écriture pour que l’encre puisse alimenter la plume plus que pour quelques pages…

V. Squeeze-filler

Ces stylos sont équipés d’un sac entouré d’un protège sac métallique. Dans ce dernier il y a une barre de compression que l’on actionne directement en appuyant dessus. Le Parker « 51 » aerometric est l’exemple typique de ces stylos.

Le corps de ces stylos se dévisse pour pouvoir actionner la barre de compression:
hostingpics.net

Si l’on retire la protège sac on peut voir le sac en dessous:
hostingpics.net

Pour remplir ces stylos, plonger la plume (ou le capot) dans l’encre et appuyer sur la barre de compression:
hostingpics.net

Relâcher la barre et attendre 5s pour que le sac reprenne sa forme et aspire l’encre:
hostingpics.net

La plupart de ces stylos étant équipés d’un breather tube, il faut appuyer plusieurs fois sur la barre de compression pour remplir le réservoir:
hostingpics.net

 

VI. Levier

Système de remplissage typique des vintages il est aussi facile d’emploi! De nombreux système à levier existent mais fonctionnent tous de la même façon.

Le levier est situé sur le corps du stylo
hostingpics.net

Mettre le levier à 90° par rapport au corps et plonger la plume dans l’encre:
hostingpics.net

Replier le levier et laisser le stylo 10s dans l’encre pour que le sac se remplisse:
hostingpics.net

Sauf dans certains cas (Wahl-Eversharp Skyline, Waterman Ink-vue) il n’est pas nécessaire d’actionner plusieurs fois le levier pour avoir le plein d’encre.

Voila pour le remplissage des stylos plumes, du moins certains d’entre eux. Pour toutes questions n’hésitez pas à utiliser l’onglet « contact« 

Publicités

13 réflexions au sujet de « Le remplissage d’un stylo-plume »

      1. federighi angelo

        Bonjour,
        Merci pour votre super travail, c’est bien fait et bien expliqué…….
        J’ai 2 stylos plumes Chinois (offerts dans une démo de supermarché,donc surement Chinois)avec un système press-bar,je possède mon stylo-plume de ma communion 1973,corps en Célluloid,plume or;système remplissage accordéon,et bien sur,3 parkers et 1 Waterman/cartouches,1Mont Blanc;et dernièrement un Noodler’s Usa,et bien pour l’écriture et son confort,et le remplissage,je suis heureux malheureusement avec mes deux produits Chinois et le Noodler’s.
        Quel dommage que toutes l’industrie Française des beaux produits ( stylos-plumes,plumes pour écriture,composants de stylo,encres…..) soit entre les mains des Américains,Allemands,Suisses,qui comme je le pense (après de très longues recherches )sont tous en accords pour fermé un marché plus que juteux (regardez le siège du fabricant de plumes Bock en Allemagne et vous comprendrez…….
        Je suis ce marché se près depuis 3 ans,et j’ai découvert quelques surprises (certaines marques de plumes de marque connues sont fabriquées en Asie du Sud-Est,et surement pas que les plumes….).
        Quel est votre avis sur le meilleur système de remplissage pour stylos-plumes??.
        J’ai un ami ingénieur qui planche sur le sujet…..
        Quand je serais avancé dans toutes mes réflextions sur le sujet,je vous en informe.
        Si vous avez des connaissances dans les plumes et tous les composants de stylos-plumes ,
        je suis preneur.
        Merci
        cordialement
        Angelo

      2. gg917 Auteur de l’article

        Le meilleur système de remplissage d’un stylo plume est un vaste sujet et les réponses multiples! la cartouche est le meilleur économiquement parlant (pas grand chose qui peut casser!), l’aero-metric le meilleur jamais conçu, le Snorkel le plus technique, le vac-fill le meilleur par sa capacité de remplissage, le bouton poussoir le plus simple d’utilisation… Mon préféré est le push knob des Stephen’s.

  1. Ping : Comment remplacer le sac à encre sur un stylo-plume à levier | Stylos plume: le blog de GG917

  2. Jean Paul DURANT

    Excellent article, très bien détaillé et illustré.
    N’ayant eu toute ma vie que des stylo plume à cartouche, et venant de recevoir un stylo plume à piston, je me demandais comment cela fonctionnait…et bien maintenant tout est clair 🙂
    Merci infiniment!

    Répondre
  3. Iphis

    Merci pour cet article ! Est-il possible d’installer un convertisseur sur un stylo-plume Lamy (donc avec un type de cartouche particulier) ? Si oui, comment et où peut-on en trouver ? Merci infiniment ! Votre blog est très enrichissant pour les passionné.e.s d’encre en tout genre…

    Répondre
    1. gg917 Auteur de l’article

      Il existe des convertisseurs pour les stylo Lamy, le Z24 pour les Safari et assimilés et le Z26 pour les autres modèles. Ils sont normalement disponibles dans tout point de vente de stylo Lamy.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s