Esterbrook SJ – 9128 extra fine flexible

Un « Esterbrook » fait souvent référence au modèles J. Voici le plus petit des trois, le SJ avec une plume 9128 « extra fine flexible »

hostingpics.net

Les Esterbrook J sont apparus en 1948 sous deux tailles, le J (full size) et le SJ (short). Ils succèdent au « transitionnal » et en diffèrent par l’addition d’un jewel au bout du stylo. Les jewels sont bombés et le clip porte l’inscription « Esterbrook » comme sur les transitionnal de fin de production. La troisième taille, le LJ qui est de dimension identiques au J mais du diamètre du SJ, apparaitra plus tard (vers 1955).

Ces stylos étaient bon marchés: à leur introduction ils étaient vendus 2.00$, peut importe la taille (4.00$ pour le set avec un porte-mine). Une plume des séries 1xxx/2xxx valait 0.35$ contre 0.85$ pour une plume de la série 9xxx. Ces prix sont à comparer à ceux de la même époque pour un Parker 51 (13.50$) ou un Sheaffer Triumph Valiant (12.50$). Même en 1961 leur prix sera toujours abordable, à 4.00$ (note: Esterbrook a cessé sa production entre 1969 et 1971. Il n’y a toutefois aucune source fiable d’informations pour la période post-1961). L’aspect « économique » de ces stylo se ressent par le choix des matériaux, les parties métalliques sont en acier inoxydable par exemple. Le reste est classique, la section est en ébonite, le corps et le capuchon sont en celluloïd (décrit comme étant de la « pyralin », pointant à une origine de de DuPont). Cela donne des stylos très bien construit et très solides, Le nombre de ces stylos qui nous sont parvenu en parfait état est là pour le prouver!

Fermé le stylo mesure 12.0cm:hostingpics.net

et 10.9 cm ouvert:hostingpics.net

Le stylo mesure aussi 15.0cm posté mais je ne trouve pas nécessaire de poste le capuchon pour l’ecriture. Esterbrook décrivait les SJ comme étant « for ladies and students », le J « for general adult use ».

Le stylo est dans le coloris « Grey » qui avait pour code « Q » chez Esterbrook ce qui donne la dénomination « SJQ » pour le stylo. Contrairement au gammes précédentes (Transtionnal et « Dollar Pen »), les noms de coloris étaient simple: « Black », « Red », « Blue », « Green » « Grey » et « Brown ». Pas de dénomination « Madison avenue » tel que « Pearl Grey » ou « Dawn Grey » pour les J gris…

Les Esterbrook ont été produits dans trois endroit différents: au U.S.A. (Candem), en Angleterre (Birmingham) et au Mexique (pas toute la gamme). Le stylo présenté ici est un anglais:

hostingpics.net

Sur le SJ les deux jewel sont de taille identique. Ils sont bombé au centre, ceux des portes-mines sont creux et pointus en ce qui concerne les billes. Comme cela il était possible de distinguer quel était le type du stylo lorsqu’ils étaient accroché dans une poche de chemise:

hostingpics.net

La plume qui équipe le stylo est une 9128 « extra fine flexible »:

hostingpics.net

Cette 9128 est l’une des trois plumes flexibles de la série de 9xxx, les deux autre étant la 9048 « flexible fine » et la 9788 « flexible medium ». Ces deux plumes sont décrites comme « shaded writing » dans le catalogue 1956 alors que la 9128 est « extra fine flexible »:

hostingpics.net

Il est intéressant de noter que dans le catalogue 1942 elles sont toutes les trois décrites comme « extra flexible ». Pour avoir comparé plusieurs 9128 de différentes périodes je n’ai pas noté de différences entres elles, le « extra flexible » est juste une dénomination différente pour des caracteristiques identiques. La plume sur ce stylo est une version plus récente avec l’inscription parallèle avec la fente de la plume, sans indication du lieu de manufacture.

9128 en « dessous »:hostingpics.net

« Esterbrook » au dessus:hostingpics.net

Comme attendu sur une plume « renew point » de production tardive (1950-1971), le conduit est rond à ailettes:

hostingpics.netLa photo au dessus permet bien de voir la faible épaisseur du métal de la plume qui la rend flexible. La forme ne diffère pas des autres plume données comme « firm » ou « rigid », par contre l’épaisseur du métal est bien plus faible sur les plumes flex: entre 0.1 et 0.15mm pour celle-ci.

La plume en elle même est une vraie XF vintage, avec un trait de 0.3mm lorsque elle est utilisée sans appuyer, l’équivalent une XXF européenne moderne. Même si cette 9128 n’est pas le meilleur exemple que je possède elle reste agréable à utiliser. On peut voir sur certaines photos que la pointe gauche est endommagée sur le dessus. Le débit est bien plus important que celui que l’on peut attendre d’une plume flex: habituellement les pointes se touchent ce qui donne un trait assez sec lors de l’écriture sans pression. Le but est d’avoir le trait le plus fin possible pour maximiser la variation de trait en écriture flex.  Ce n’est pas le cas sur cette plume, ce qui n’est pas pour me déplaire. Mes autres 9128 réglé « flex » écrivent comme celle-ci lorsque on traine juste le stylo sur le papier, un trait de 0.20 à 0.25mm.

Hebergeur d'image

La flexibilité de la plume n’est pas très importante: le trait passe de 0.25 en écrivant vraiment sans appuyer à 0.70mm au maximum, soit un ratio d’environ 1:3. En taille de plume moderne, c’est une variation de XXF à MB. Certains pourront sans doute obtenir plus de variation de trait en appuyant plus sur la plume mais pour moi passer cette limite ne me parait pas sans risque pour la plume. Cela classe donc cette plume plus comme une « semi-flex » qu’une « flex ». Comme on peut le voir sur l’exemple en dessous cela permet tout de même d’ajouter un peu de caractère à l’écriture, ce qui semble être l’objectif avec cette plume (oui c’est le mieux que je puisse faire avec ma prise de stylo qui n’est pas en adéquation avec une écriture « flex »…). A regarder l’écriture telle que décrite dans le catalogue (cf. plus au dessus) il me semble que je sois dans le vrai.

Hebergeur d'imageVoila pour cet Esterbrook SJ et sa plume 9128 « extra fine flexible ».

Publicités

2 réflexions au sujet de « Esterbrook SJ – 9128 extra fine flexible »

  1. Mag B

    Merci GG pour cette revue et ces infos complémentaires. J’ai donc le même, plume et couleur, en J…
    Une question : la section est en ébonite ou juste le conduit…?

    Répondre
    1. spgg917 Auteur de l’article

      La section est en ébonite sur tous les J tout comme les conduits sur les renew point (ou re-new point selon la periode). Les plumes Venus ont un conduit en plastique par contre.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s