Restauration d’un Parker 61 capillary filler

Le Parker 61 capillary filler est un cas un peu spécial de restauration: Soit très simple, soit beaucoup plus compliqué… Voyons cela!hostingpics.net

Apparu en 1956, le Parker 61 capillary filler présentait l’originalité de se remplir tout seul. Il suffisait de tremper la cellule capillaire dans l’encre pour avoir le plein en quelques secondes. Cela fut aussi son talon d’Achille avec de nombreux stylos faisant l’objet d’un retour pour service à l’usine car ils étaient bouchés par de l’encre. Il n’y a en effet aucun moyen pour l’utilisateur de rincer son stylo contrairement aux systèmes traditionnels ou il suffit de remplir puis vider le stylo avec de l’eau. Parker commença par fournir des kits d’entretien aux revendeurs de la marque mais finalement l’ampleur du problème amena l’abandon du remplissage capillaire au profit d’un système à cartouche/convertisseur.

Les Parker 61 capillary filler que l’on trouve actuellement souffrent du même mal: le système de remplissage est incrusté par de l’encre séchée. A cela s’ajoute souvent la perte de la flèche sur le capot: bien qu’étant incrustée dans le capot au moment du moulage de ce dernier, elle peut finir par s’enlever. Le plastique du 61 présente aussi son lot de problèmes, en vieillissant il se déforme et devient cassant. Problèmes qui touche aussi les « 21 ».

Le stylo utilisé pour ce tutoriel est un 61 Custom mkII. En plus du système de remplissage à réviser, il a perdu sa flèche, sa plume a un joli plat d’usure et quelques impacts sur le capuchon. Bien que tous ces problèmes ont été résolus sur le stylo seule la remise à neuf du système de remplissage sera documentée ici.

1. Démontage

hostingpics.net

Le corps des 61 se dévisse à l’anneau dore. Au début du dévissage il y a un bruit assez caractéristique qui est du à la valve présente dans le corps:
hostingpics.net

Une fois le corps dévissé on peut voir la cellule capillaire. Elle est recouverte de téflon noir:
hostingpics.net

Pour éliminer l’encre présente dans la cellule capillaire mais aussi le collecteur, il suffit de se munir d’une poire pouvant se fixer sur la cellule, comme ceci:
hostingpics.netnote: une poire en caoutchouc évite d’abimer le téflon qui recouvre la cellule et permet une étanchéité parfaite.

La procédure est simple:

– placer la section dans un pot ou elle sera plus ou moins à la verticale:
hostingpics.net

– Laisser tremper la section 1h dans de l’eau pour dissoudre l’encre:
hostingpics.net

– Avec la poire faire circuler de l’eau dans le stylo, en la faisant sortir par l’extrémité du capot et non l’inverse:
hostingpics.net

– faire circuler de l’eau jusqu’à ce que s’éclaircisse:
hostingpics.net

Ensuite recommencer la procédure jusqu’à ce que les eaux de rinçages soient complétement claires. La durée des trempages peuvent être allongés, beaucoup moins d’encre ressort après les premiers rinçages. Ensuite recommencer avec une solution d’ammoniaque a 1% jusqu’au même résultat. Dans ce cas limitez les trempages à 1h maximum, l’anneau doré sur la section est en laiton et l’ammoniaque les fragilise. Dans les deux cas il est déconseillé d’utiliser un nettoyeur ultrason qui a la mauvaise habitude de faire détacher les flèches des capots.

Pour finir, évacuer un maximum d’eau de l’intérieur du stylo avec la poire en envoyant de l’air dedans puis laisser sécher la section a la verticale avec la plume reposant sur un morceau de papier absorbant.

hostingpics.net

Voila pour la méthode « simple ». Si le stylo est toujours bouché ou ne se rempli pas il va falloir démonter la capot pour nettoyer directement l’intérieur de la cellule capillaire et vérifier qu’il n’y a pas d’obstruction dans le collecteur ou le conduit.

Attention: Si vous n’avez pas les outils adéquats et/ou l’expérience de l’utilisation de la chaleur pour démonter les stylos il vaut mieux ne pas s’aventurer dans cette procédure. Le plastique des 61 répond mal a la chaleur: si on chauffe un peu trop il se contracte, rendant l’extraction de la cellule capillaire difficile voire impossible. Pas assez chaud il est cassant. Si vous décidez de vous lancer dans le démontage de votre 61 vous aurez été prévenus!

visser l’embout adéquat sur le collier de la section et chauffer à l’extrémité du capot:
hostingpics.net

Une fois a la bonne température dévisser le collier du capot:
hostingpics.net

Le collier se glisse sur la cellule capillaire, la bague peut être retirée du collier:
hostingpics.net

Ensuite retirer la cellule capillaire du capot. Il faut tirer dans l’axe de la cellule et ne pas la tourner (elle est emboitée dans le capot):
hostingpics.netNote: si la cellule ne sort pas, faire tremper l’ensemble dans de l’eau pour dissoudre d’éventuels résidus d’encre tenaces.

Une fois la cellule retirée on peut enfin voir le collecteur et la plume:
hostingpics.net

La plume est simplement emboitée dans le collecteur:
hostingpics.netA ce stade il est enfin possible de passer la cellule au nettoyeur ultrason pour un nettoyage plus efficace.

Il est aussi possible de démonter la cellule capillaire pour s’assurer que le feuille à l’intérieur est en bon état. Ce n’est pas forcément nécessaire pour une restauration mais parfois même les ultrasons ne viennent pas à bout des dépôts et il faut nettoyer la feuille manuellement.
hostingpics.net

La cellule est directement poinçonnée sur le collecteur. Pour retirer se dernier il n’y a pas d’autre solution que de pousser le collecteur en donnant des petits mouvements de coté:
hostingpics.netNote: le plastique du collecteur est assez cassant. Attention donc à ce que les mouvements de coté ne soit pas trop importants pour ne pas le briser, ni casser des ailettes. Il faut aussi s’assurer une bonne prise sur la cellule, son revêtement en teflon n’aide pas…

Une fois le collecteur débloqué, ne surtout pas tirer dessus. Il faut juste le laisser sorti, comme ceci:
hostingpics.net

Pour retirer le collecteur, le conduit et la feuille qui est collée dessus, retirer le collecteur tout en tournant dans le sens horaire:
hostingpics.net

La feuille est enroulée sur le conduit. Il n’est pas conseillé de la décoller du conduit pour conserver un fonctionnement fiable du stylo.
hostingpics.net

A gauche la raison pour laquelle il faut parfois démonter les cellules capillaires, à droite une feuille propre:
hostingpics.net

En déroulant la feuille on peut voir les deux sortes de trous: les rond servent à maintenir les feuilles écartées les unes des autres, les traits servent à se que la tension de surface ne soit pas trop grande et que l’encre ne reste pas bloqué dans la cellule.
hostingpics.net

Et la feuille de la cellule encrassée:
hostingpics.net

Pour remonter les cellules capillaire il suffit juste d’inverser les étapes. Attention à bien aligner les poincons de la cellule avec leur emplacement d’origine et ne pas placer la bague orange à l’envers.

Dans le corps du stylo il y a une valve qu’il convient de nettoyer. Celle-ci assure l’étanchéité du réservoir, sans elle le stylo coulerais. En premier dévisser le jewel:
hostingpics.netNote: Les jewel sont collés, un peu de chaleur facilite le dévissage.

Une fois le jewel dévissé, l’anneau de décoration se retirer facilement. Avec une tige passant par l’orifice, chasser la valve en maintenant le corps à la verticale:
hostingpics.netLa valve est souvent en bon état. Il est donc juste nécessaire de la nettoyer avant le remontage.

2. Remontage

Une fois toutes pièces nettoyées, le remontage peut se faire.
hostingpics.net

Pour le corps, appliquer un peu de thread sealant sur le jewel:
hostingpics.net

Réchauffer le jewel pour liquéfier le thread sealant et le visser sur le bout du corps après avoir mis l’anneau de décoration en placer. Ensuite introduire la valve dans le sens tel qu’indiqué sur la photo:
hostingpics.net

Avec une tige pousser la valve en place. Il faut comprimer le ressort pour pouvoir bien la mettre en place.
hostingpics.net

Pour la section, commencer par remettre la plume sur le collecteur. La plume a une languette sur le dessus qui se place dans un emplacement sur le collecteur ou bout du canal large, cela assure l’alignement avec la conduit  :
hostingpics.net

introduire la cellule dans le capot. Il y a un emplacement prévu dans le capot qui assure l’alignement plume/capot:
hostingpics.net

Une fois la cellule introduite correctement la plume s’aligne avec la pointe du capot:hostingpics.net

Appliquer du thread sealant sur le filetage coté lisse du connecteur:
hostingpics.net

Glisser le connecteur sur la cellule:
hostingpics.net

Réchauffer le thread sealant pour le liquéfier et visser le connecteur en place. Remettre ensuite la bague doré (elle peut être remise sur le connecteur avant de le revisser):
hostingpics.net

Revisser le corps:
hostingpics.net

Remettre le capuchon:
hostingpics.net

Ceci termine la restauration d’un Parker 61 capillary filler. Reste plus qu’à encrer le stylo et écrire avec!

3. Remarques:

– Pour ceux qui auraient du mal a visualiser l’agencement des pièces dans le stylo voici une vue en coupe:
hostingpics.net

– Le teflon de la cellule capillaire peut parfois s’enlever. Il sert juste à ce que l’encre n’accroche pas sur la cellule lorsque on la retire de l’encre. L’idée est qu’ainsi il n’y a pas besoin d’essuyer la cellule. Le teflon n’est donc pas vital au fonctionnement du stylo, si il est absent ou abimé Il faudra juste essuyer le cellule après remplissage.

– le 61 capillary se rempli en faisant tremper l’extrémité de la cellule dans l’encre. Il rempli assez vite mais… il n’y a pas moyen de vérifier si il est vraiment plein ou juste à demi! Voici les instructions d’origine:
Hebergeur d'imagePour le premier encrage il est possible de forcer de l’encre dans le stylo en utilisant la poire. ainsi on est sur de bien saturer la cellule et le collecteur.

– Pour nettoyer un 61, il suffit simplement de refaire la procédure « simple » telle que décrite dans le tutoriel

– Pour les flèches perdues il n’y a pas de solution. La peinture dorée, les feuilles dorées etc… ne donnent pas des résultat satisfaisant. Personnellement je préfère éliminer l’emplacement, ce que je trouve assez esthetique. Voir même mieux que l’original! Voici une photo du stylo du tutoriel après restauration:
Hebergeur d'image
Pour la petite histoire ce stylo est devenu un de mes préféré: sa plume B très juteuse est vraiment douce après retaille.

Voila pour la restauration du Parker 61 capillary filler. Simple… ou pas!

Publicités

Une réflexion au sujet de « Restauration d’un Parker 61 capillary filler »

  1. 69amandine

    Sans arriver à un résultat aussi impeccable, j’ai acheté un nettoyeur à ultrason pour nettoyer mon style plume et d’autres objets et je dois avouer que je suis assez satisfait du résultat.
    Mais encore une fois le résultat n’est pas aussi éclatant que ce que vous êtes parvenu à faire ! Un grand bravo !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s