Parker Slimfold (2)

C’est bien connu, les stylos ne parlent pas. C’est dommage car ce stylo aurait sans doute une sacré histoire à raconter!

hostingpics.netCertains l’on sans doute reconnu, il s’agit du Parker Slimfold du tutoriel sur les « UK Duofold ». C’est le deuxième Slimfold qui apparait sur ce blog, après un exemplaire en noir.

Les Slimfold sont apparus en 1958 en même temps que les modèles Maxima et Junior Duofold pour complémenter la gamme des « UK Duofold », le Slimfold devenant le modèle « court et mince ». La gamme des « UK Duofold se résumait en effet depuis 1953 qu’aux modèles Duofold et Demi Duofold.  En 1968/69 le Slimfold acquiert un capuchon identique au Parker 45 tout en gardant sa plume et son remplissage de type squeeze-filler. La transition est complété fin 1971 avec l’apparition du « New Slimfold » ou « Slimfold Mk II » qui avait alors la forme de corps identique a celle du Parker 45 ainsi que la plume et le système de remplissage par cartouche de ce dernier. La seule différence est le système de fermeture du capuchon, à vis contrairement au 45 qui a un capuchon qui se clipse. Tout au cours de ces années les Slimfold seront proposés en quatre couleurs: noir, bleu, vert et rouge.

C’est donc un Slimfold Mk I en bleu qui a servi de cobaye pour le tutoriel. Fermé il mesure 12.4cm:
hostingpics.net

et 11.2cm ouvert:
hostingpics.net

Une fois le corps dévissé le système de remplissage est visible:
hostingpics.net

Le stylo faisait parti d’un lot et voici dans l’état ou le stylo m’était arrivé:
hostingpics.nethostingpics.net

Les taches noires sur le corps étaient très vraisemblablement de l’encre de stylo-bille. Dans cet état il ressemblait beaucoup au stylo oublié dans un tiroir pendant un bon bout de temps. Mais le plus intéressant est apparu par la suite, lors du polissage du stylo. L’état original masquait un peu cette particularité, elle est ensuite devenu bien plus visible. Bien évidemment on le voit sur les photos au dessus, mais c’est toujours plus facile de juger après coup!

En prenant une photo sous forte lumière on aperçoit donc que le corps est décoloré:
hostingpics.net

cette décoloration correspond exactement à la partie masqué par le capuchon une fois le stylo posté:
hostingpics.net

C’est plus exactement le corps qui est décoloré mais pas le bout.

Ce qui n’est pas visible sur les photos est la trace de l’inscription sur le corps, « …fold M ». Ces stylos étaient marqués à la craie sur le corps pour leur vente, la décoloration par la lumière a inscrit celle-ci dans le corps lui-même. Le « Slim… » devait être sous le capuchon. J’en suis ainsi venu à la conclusion que ce stylo avait du passer un petit bout de temps en vitrine avec son capuchon posté, acquérant les marques sur le corps. Une fois vendu il a servi son propriétaire pour finir au fond d’un tiroir ou il a été honteusement attaqué par des stylo-billes qui fuyaient. Finalement tout les détails de sa remise en forme ont été photographiés et il est maintenant en parfait était de marche.

La plume qui l’équipe maintenant est une B, contrairement à l’inscription sur le corps « M ». C’est une « 5 », marqué par deux fois de son pourcentage d’or: 14K et 585:
hostingpics.net

Le conduit est très classique et semblable a ceux des Vacumatics
hostingpics.net

A l’écriture la plume est très douce et très juteuse. C’est limite un peu trop niveau débit mais je trouve cela amusant d’avoir un si petit stylo avec une plume faisant des traits d’1mm ressemblants à des rivière d’encre. Cela a pour effet d’arriver à faire de l’ombrage avec la Waterman Florida Blue, ce qui n’est pas courant. Comme attendu avec les Slimfold, la plume est souple, une légère variation de traits peut être obtenue. En diminuant le débit il serait sans doute possible d’optimiser cette plume sur ce point mais cela n’est pas mon objectif. Elle tellement  drôle comme elle est que je n’ai au final pas réduit le débit. Par contre il faut souvent passer à l’encrier car la contenance en encre est faible et la plume consomme comme une américaine (même si elle est anglaise…)!
hostingpics.net

Les pointes telles que taillées offrent aussi une petite variation de trait. Rien de bien spectaculaire mais cela donne un peu de caractère à l’écriture:
hostingpics.net

Voila pour se second Slimfold, qui même si il ne parle pas laisse tout de même entrevoir son histoire!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s