C’est tordu mais en fait c’est fait exprès!

La capacité que certaines personnes ont pour endommager des stylos me surprendra toujours. Certains dégâts sont assez récurrents et viennent, à mon avis, d’une incompréhension de la raison de certains détails dans la conception d’un type de stylo en particulier. L’un d’entre eux a encore, malheureusement, croisé mon chemin récemment…

hostingpics.net

Ces plumes proviennent de « Triumph » à remplissage vac-fill que j’ai restauré il y a peu de temps. Ces plumes au design singulier ont un attrait pour de nombreux collectionneurs, leurs caractéristiques d’écriture étant d’ailleurs le plus souvent excellentes. Étant tubulaire, elles sont bien plus solides qu’une plume ouverte « classique »: une feuille est bien plus facile à tordre qu’un tube, à épaisseur de paroi égale. Par contre la forme conique fait que normalement les becs de la plume devraient pointer vers le bas en position d’écriture. Pour retrouver une situation normale comparable à celle d’une plume ouverte, les ingénieurs de Sheaffer ont simplement décidé de remettre les becs dans l’axe du stylo en les tordant. C’est clairement visible sur les dessin du brevet des plume dites Triumph (US D130997-0 du 6 janvier 1942):
hostingpics.net

Certains verront (ou savent!) que le la pliure est plus importante que pour remettre les becs dans l’axe du stylo. C’est là aussi volontaire, pour avoir une plume de type « Waverly ». Ce genre de plume a été inventé en 1864 par Duncan Cameron, le but étant d’avoir une plume plus douce qu’une avec les becs parfaitement droits. Ci-dessous le schema du brevet de ces plumes (US 61,156A du 15 janvier 1867):
hostingpics.net

Les pointes sont bien plus à plat sur le papier et la glisse amélioré. C’est le même effet que lorsque l’on saisi son stylo-plume plus haut sur la section. Sheaffer a donc ajouté cela sur ces plumes tubulaires pour les rendre douces. Cela était pas nouveau, il est possible de trouver des plumes plus anciennes avec cette particularité, mais chez d’autres marques aussi (Waterman, Conklin etc…).

Cette première plume est un exemple typique:
hostingpics.net

De profil la forme des pointe et le relevé vers le haut est visible,bien que pas très prononcé sur celle-ci (il existe, selon mes observations, plusieurs variation dont ce relevé était fait):
Upload images

Rien d’anormal donc, surtout quand on connait le truc! sauf que certaines personnes ne sont pas du même avis que les ingénieurs de chez Sheaffer… Une plume doit être droite et puis c’est tout! Cette seconde plume est un exemple de « dé-waverlisation »:
Upload images

De profil, âmes sensibles s’abstenir:
Upload images

Un bon coup de pince est la manière la plus courante… Il est possible de distinguer la bosse sur le dessus des becs sur cette photo, à mi-chemin entre les pointes et l’extrémité du conduit:
hostingpics.net

Donc si vous pensez que votre plume Triumph sur votre Sheaffer est tordue, réfléchissez à deux fois: c’est peut-être fait exprès!

Publicités

3 réflexions au sujet de « C’est tordu mais en fait c’est fait exprès! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s