Sheaffer 8C Lifetime

Un des modèles mythique de Sheaffer, le 8C Lifetime. Quand on pense « Sheaffer flat top » c’est souvent à ce stylo-ci auquel on fait référence.
hostingpics.net

« Lifetime » fut largement utilisé par Sheaffer et peut facilement porter à confusion: « Lifetime pen », « Lifetime Feathertouch », « The Lifetime Point » « « Triumph » Lifetime »… « Lifetime » était le nom de la garantie à vie de Sheaffer, tous les stylos ou plumes couverts par celle-ci se voyait donc adjoindre « Lifetime » dans leur désignation. Sheaffer déposa le nom Lifetime le 27 décembre 1921 (trademark N° 173,423, toujours en possession de Sheaffer… enfin Cross!) mais indique que le nom était utilisé depuis avril 1920. L’exemple le plus ancien de publicité pour des stylos « Lifetime » que j’ai pu trouver est date de février 1921:

hostingpics.net

Celle-ci présente la particularité d’avoir « Life Time » et non « Lifetime ». De plus le stylo représenté comme étant un « Life time »[sic] n’en ai pas un: bien que le prix soit exact (8,75$), la plume est une 8 self-filling. A l’introduction de la garantie « Lifetime », celle-ci ne couvrait que la plume et celles-ci étaient marqués « Lifetime » pour les distinguer des plumes normales marquées « self-filling ». Une seconde publicité d’aout 1921 est cette fois-ci parfaitement correcte, il s’agit bien d’un 8C Lifetime:

hostingpics.net

A cette époque là les stylos sont en ébonite lisse ou chassée et un seul modèle est disponible en « lifetime »: le 8C, le plus gros modèle. Il s’agit donc juste d’un 8C qui pour 0.50$ de plus est équipé d’une plume garantie à vie. Rapidement la gamme s’étend avec des stylo plus fins, avec des bandes de capuchon etc… En juin 1924 Sheaffer change de matériau pour la fabrication de ces stylos et introduit la « radite », soit du celluloïd:

hostingpics.net

L’introduction du celluloïd comme matériau de choix pour la fabrication des stylo induit aussi un changement de la garantie « Lifetime »: tout le stylo est garanti et non plus que la plume. Pour cela ils portent un « White Dot » qui est alors le symbole de ces stylos garantis à vie. Le « White dot » est lui aussi une marqué déposé par Sheaffer (toujours active comme pour « Lifetime »), le dossier indiquant une première utilisation le 25 septembre 1924. Il existe toutefois des stylos en ébonite qui portent un White Dot, les deux productions s’étant chevauchés pendant un certains temps. En 1929 un nouveau design de stylo apparait, les Balances. Les stylos communement appelés « Flat Top » apparaissent encore au catalogue 1930 (préparé fin 1929) puis il n’en ai plus fait mention dans les suivants.

Le stylo présenté ici est donc un 8C Lifetime, en celluloid noir. Fermé il mesure 13.3cm:
hostingpics.net

Ouvert il mesure 12.2cm:
hostingpics.net

Posté il atteint 17.4cm. Il est intéressant de noter l’absence des deux trous de part et d’autre du levier. Le stylo est en effet équipé du système de levier maintenu par une goupille en C, apparu en novembre 1930 et non du système ou le levier est maintenu par une goupille droite transperçant la fente du levier sur le corps de part en part.

Comme le stylo est « Lifetime », il y a le White dot au sommet du capuchon:
hostingpics.net

Le clip doublé or est « Humped », avec la pliure typique pour créer de l’espace sous le clip:
hostingpics.net

Second détail intéressant, le capuchon interne est en celluloid « Golden Brown », qui a commencé à être utilisé en 1936:
hostingpics.net

Donc un système de levier apparu en novembre 1930 et un capuchon interne avec du celluloïd datant au plus tôt de 1936 sur un stylo qui est catalogué que jusqu’à fin 1929 ?
C’est là une des particularité des « Flat Top »: ils ont continué à être produit jusqu’à environ 1941-42, dans l’ombre des Balances. Il est ainsi possible de trouver des exemplaires partant des caractéristiques bien plus tardives de 1929. Le présent stylo date de 1936 au plus tôt: le capuchon interne n’est pas une réparation (et le capuchon est bien celui du stylo), sa construction en deux pièces est plus compliqué à produire qu’un remplacement en ébonite. Et ce n’est pas le seul exemplaire connu avec ce genre de capuchon interne.

La plume est une n°8 avec bien évidement l’inscription « Lifetime » dessus. Elle comporte aussi un numéro d’identification:
hostingpics.net

De profil la courbure des pointes et l’épaisseur de la plume sont bien visibles. Ces plumes étaient disponibles qu’en « Manifold », très rigides. La courbure des pointes renforce la rigidité en s’opposant à la pliure: normal pour des plumes sensées pouvoir faire jusqu’à 5 copies carbones!hostingpics.net

Le conduit est plat sur le dessous, avec quelques ailettes. Ce type de conduit a disparu en 1938, ce qui permet de dater le stylo de 1936-38. La facon dont le conduit et la plume sont maintenus dans la section est aussi celle que l’on trouve sur les Balances de cette époque.
hostingpics.net

A l’écriture, les 8C sont des stylo surprenamment légers pour leur taille. Par contre leur grosseur ne plaira par forcement à tous. La plume, bien que rigide,glisse parfaitement sur le papier. Le feedback est très présent, aucune souplesse n’est la pour absorber les irrégularités du papier. Le débit est correct sur ce stylo, le conduit en ébonite jouant parfaitement son rôle. La largeur de trait de 0.35mm en fait une F de l’époque:
hostingpics.net

Voila pour ce 8C Lifetime, un peu plus jeune qu’on ne pourrait penser!

Publicités

Une réflexion au sujet de « Sheaffer 8C Lifetime »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s