Esterbrook LJ « Icicle » – plume 9556

Dans la série des Esterbrook J ce sont les LJ que je préfère. Leur taille fine me convient mieux. Et puis il y a aussi les Icicles!
hostingpics.net

Les Esterbrook J sont des bon stylo pour entrer dans le « vintage ». Facile à trouver et au prix contenu, ils sont disponibles en plusieurs tailles et leurs plumes sont facilement remplaçables. Cela permet de s’affranchir du problème de la plume complétement usée, si c’est le cas il suffit de dévisser celle sur le stylo et en mettre une neuve (ou une au kilométrage plus faible!).

Un autre attrait des Esterbrook est la variété de coloris disponibles. Ces stylos ont été déclinés sous six couleurs différentes: noir, rouge, vert, bleu, cuivre et gris, toutes nacrés sauf le noir évidemment. Grâce à leur période de production assez longue mais surtout les volumes de stylos produits, les coloris ayant connus des variations. Il est ainsi possible de trouver des tons différents pour chaque coloris, avec les stylos couleur cuivre présentant le plus de variations. Voici par exemple deux variations du « green »:

hostingpics.net

Si certains collectionneurs actuels ont même attribué des noms différents à ces variations de coloris (Le J au dessus correspondrait au « fern green », le LJ au « foliage green »), Esterbrook les a toujours nommés Black, red, green, blue, copper et grey. Toutefois vers la fin de la production des J Esterbrook a introduit un nouveau motif sur ses stylos, ceux que l’on appelle actuellement les « Icicle ». La variation vient de la disposition des rayures sur le corps, longitudinales et régulièrement espacées contrairement au coloris nacrés « standards » qui sont plus aléatoire. Cette variation du motif se trouve principalement sur les LJ et plus rarement sur les SJ. A ce jour aucun J « Icicle » n’a été découvert. En plus du nouveau motif, la matière change, passant du celluloïd à l’acétate de cellulose. Les six coloris disponibles en « Icicle » étaient:

« Grey »:
hostingpics.net
« red »:
hostingpics.net
« copper »:
hostingpics.net
« green »:
hostingpics.net
« blue »
hostingpics.net

Le « black » restant bien évidemment heu… noir! Le « green » et le « blue » sont assez différents de leur équivalents standards. Un coloris prototype est aussi connu, ce qui est assez rare avec Esterbrook pour qui on ne dispose que peu d’information interne. Il s’agit d’un bleu plus foncé que celui produit et au rayures plus serrées, très « pelikanesque »:
hostingpics.net

Le stylo présenté ici est donc un LJ en bleu. Si ils ont été produits au U.S.A., Mexique, Angleterre et au Canada, celui-ci n’a pas d’inscription sur le corps permettant de le savoir. C’est parfois le cas sur ces stylo de production tardive. Fermé il mesure 12.9cm:hostingpics.net

et 11.7cm ouvert:
hostingpics.net

Les deux Jewels sont de taille identique sur les LJ:
hostingpics.net

Le levier est celui avec la languette arrondie, signe là aussi d’une production assez tardive même si elle ne permet pas de datation précise:
hostingpics.net
Un modèle de LJ encore plus tardif existe, avec un clip complétement différent et une qualité de fabrication bien en dessous de celle des J. Signe de la fin de la marque…

Ce stylo est équipé d’une plume 9556 « Firm Fine » aussi parfois appelé « general writing » ou « fine writing »:
hostingpics.net

L’inscription est parallèle à la fente de la plume et non perpendiculaire à celle-ci comme sur les versions plus anciennes. Dans ce sens il est plus facile de la lire:
hostingpics.net

Le conduit en ébonite est la version à ailettes:
hostingpics.net

au niveau de l’écriture la 9556 est une plume sans fioriture: fine et douce. Après quelques ajustements elle a un débit adéquat, bien trop sec d’origine (la plume était « NOS » et jamais encrée). Les pointes en osmoridium telles que taillés ont une variation de trait assez subtile, le trait horizontal étant plus large que le vertical pour ajouter une petit peu de relief à l’écriture. Même si elle est décrite comme « firm » ce n’est pas un clou non plus, il y a un léger ressort pour amortir un peu les rebonds à l’écriture (Pour une plume raide il faut regarder vers les séries 946x « rigid » faites pour les copies carbones). Vraiment une plume passe-partout.  Le trait de 0.3-0.4mm est typique d’une plume fine, l’envers de la plume n’offrant pas réellement de possibilité d’écriture:
hostingpics.net

Voila pour les Esterbrook « Icicle », des LJ et SJ en pyjama rayé! Merci à Brian Anderson pour m’avoir donné le droit d’utilisé les photos des différents coloris de « Icicles ».

Publicités

Une réflexion au sujet de « Esterbrook LJ « Icicle » – plume 9556 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s