Comment vider un Vacumatic

Si il y a a autant d’instructions en ligne pour le remplissage des Vacumatic mais rien en ce qui concerne leur vidage, c’est que ça doit être facile à vider!

Et bien… non.
hostingpics.netAvant de décrire comment vider un Vacumatic il faut d’abord voir comment ils remplissent. Cela pour deux raisons:

1ere raison: vider un stylo vide ça rime à rien
2eme raison: comprendre comment remplir un stylo c’est aussi comprendre comment vider un stylo. Car l’un ne va pas sans l’autre, pour vider un stylo il faut d’abord le remplir (cf. 1er)

Ceci étant dit, le système de remplissage vacumatic de Parker fonctionne comme la quasi-totalité des système de remplissage: une dépression est crée dans le réservoir du stylo qui permet d’aspirer de l’encre. Ici pas de sac que l’on compresse à l’aide d’un levier ou de piston mais un diaphragme:
Hebergeur d'image

Parker usait (abusait?) de grand renforts de publicité pour décrire son système comme révolutionnaire car il n’utilisant pas de sac en caoutchouc mais un diaphragme… Qui n’est au final qu’un simple sac replié! le système est toutefois très proche de celui du bulb-filler, le diaphragme permettant de faire varier le volume du réservoir et donc la pression dans celui-ci. Le problème est que cette variation de pression est relativement faible et le remplissage doit se faire en plusieurs fois. Pour assurer un remplissage complet le conduit est donc équipé d’un tube renifleur par lequel s’échappe l’air lorsque le diaphragme est étendu. l’encre passe par le conduit lorsque le diaphragme est ensuite replié. Au coup de pompe suivant, le tube étant au dessus du niveau d’encre, l’air s’échappe par le tube mais l’encre reste dans le réservoir et ainsi de suite jusqu’au remplissage complet:

Hebergeur d'image

Parker semble d’ailleurs ne pas trop savoir par ou passe l’encre pour rejoindre le réservoir, certaines notices indiquent que l’encre passe par le tube:
hostingpics.net

Pour avoir observé plusieurs Vacumatic avec une belle transparence en action, peu d’encre passe par le tube, la majorité passe par le conduit.

La clé du système, et il est d’ailleurs très bien pensé sur ce point, c’est que la pression crée quand on déplie le diaphragme (en poussant sur le tige de la pompe) est suffisante pour chasser l’air par le tube mais insuffisante pour pousser l’encre par le conduit. Sinon le stylo ne remplierait pas de toutes façons! Le revers de la médaille c’est qu’il est alors difficile de vider le stylo…

Oups!

Sur les Vacumatic la solution est simple car le conduit n’oppose pas tant de résistance que ça à l’écoulement de l’encre. Pour vider un vacumatic il faut donc s’arranger pour que la surpression crée ne passe pas par le chemin ayant le moins de résistance (par le tube renifleur) mais qu’au contraire elle agisse sur l’ensemble du réservoir. Dit simplement, il suffit d’appuyer lentement sur la tige de la pompe (et l’inverse pour le remplissage, il faut pas hésiter à brusquer un peu la pompe!).

Mais imaginons que si Parker avait eu la brillante idée de coupler un remplissage vacumatic avec un stylo ayant conduit opposant une forte résistance à l’écoulement de l’encre pour une meilleure régulation du débit, ces stylos seraient pas des plus simples à vider, non?

C’est vrai, et cela s’appelle un Parker « 51 » vacumatic! Mais la technique marche aussi, il faut juste appuyer vraiment lentement sur la pompe pour saturer le collecteur en encre et réussir à en faire sortir quelques gouttes du stylo. Dans la vidéo ci-dessous je sur-rempli volontairement le stylo, ce sont les 0.4ml qui sortent sans soucis au début du vidage. Cela n’est pas conseillé en remplissage normal, il faut ressortir le stylo de l’encre avant de relâcher la pompe en dernier pour que le collecteur ne soit pas saturé et aussi équilibrer la pression dans le réservoir. Mais une fois ce volume excédentaire éliminé, on peut voir qu’en actionnant la pompe normalement rien ne sort. En pressant sur la tige lentement des gouttes sortent pour arriver à un volume final de 1.4ml:

Et voila, vider un vacumatic, ce n’est pas si compliqué que ça au final! Suffit juste de connaitre l’astuce!

Publicités

5 réflexions au sujet de « Comment vider un Vacumatic »

  1. Jean-Marie

    Merci pour ces infos bien utiles, GG ! J’ai un Vacumatic et un 51 d’avant 1948, donc Vacumatic aussi. J’aimerais aussi trouver des infos au sujet des Sheaffer’s Balance Vac Fil des années 1930. Ce sont également des stylos quelque peu complexes.

    Répondre
    1. gg917 Auteur de l’article

      Bonjour Jean-Marie,

      Effectivement c’est une astuce que l’on voit pas souvent et pourtant bien utile. Surtout sur les « 51 ».
      Pour les Balance l’article de R. Binder est bien complet sur le sujet et permet de s’y retrouver un peu. Les « Triumph » sont plus complexes par contre… Si tu as besoin d’infos supplémentaires n’hésite pas à me contacter directement.

      Répondre
      1. Jean-Marie

        Merci GG – je vais me prendre le temps de lire ce que R. Binder dit à ce sujet. J’ai un très joli Balance Oversize qui prend l’encre depuis que Francis l’a remis en état, mais parfois, il est trop « juteux » ( il supporte mal les transports, et je ne parle pas de voyage en avion 😉 ) et parfois il ne prend que peu d’encre alors que d’autres fois, il peut remplir des pages d’une charge. J’essaye de comprendre… mais pour les Parker, je te remercie. Je sais maintenant comment les nettoyer autant que possible sans les démonter. Amicalement, JM

      2. gg917 Auteur de l’article

        Ce que tu décris là correspond à ce que j’ai pu voir sur les Sheaffer vac-fill que j’ai eu entre les mains restaurés avec cette technique: le remplissage est aléatoire faute d’une étanchéité parfaite. Sheaffer avait aussi un système avec la cartouche d’étanchéité facilement démontable au début sur les WASP et Vacuum-fill. Ils sont ensuite rapidement passé à un système avec celle-ci soudé dans le corps du stylo et n’ont jamais fait marche arrière. Il doit bien y avoir une raison, non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s