Sheaffer Balance D3T

Oui, j’ai un stylo à paillettes!

hostingpics.net

Et oui, c’est bien le stylo ayant servi d’exemple pour la restauration des stylos à levier. Mais après avoir comment ce stylo a repris du service, parlons un peu plus de lieu en particulier.

Ce stylo est assez singulier car il fait parti d’un famille de stylo ayant un longue histoire chez Sheaffer. Celui présenté ici est un Balance D3T, avec le « D » indiquant le coloris « ebonized Pearl », le « 3 » la taille de la plume définissant le modèle et le « T » un remplissage par levier. On trouve trace d’un modèle N°3 en ébonite dans le tout premier catalogue de Sheaffer en 1913. C’est un stylo d’entrée de gamme et lui ainsi que ses descendants occuperont cette place. Vers 1928, le N°3 devient le 3-25: un stylo à 3$ garanti pour 25 ans. Avec l’arrivé des Balances le N°3 change de forme mais assez tardivement (vers 1930-1931) tout en gardant sa plume 3-25. La garantie des 25 ans n’existe toutefois plus et le prix est de 3.25$. En 1935 la plume redevient une N°3 et en 1938 le N°3 obtient un nom: Le Craftsman. Il le gardera jusqu’en 1963, fin de carrière pour le Craftsman. Outre un « Flat Top » et un Balance, le Craftsman a donc aussi été un « Triumph« , un TD puis TD TM et finalement un Tip-Dip. Si sa vénérable plume N°3 était devenu une 33 après 1945, il l’abandonnera lors de sa transformation en Tip-Dip pour une plume acier interchangeable mais se dotant d’un capuchon en métal en contrepartie.

Ce D3T de 1934 est donc un « Craftsman » (même si il n’en a pas le nom) de milieu de carrière de ces stylos. Fermé il mesure 13.8cm:

hostingpics.net

Ouvert il mesure 11.9 cm
hostingpics.net

Il atteint 14.8 cm posté même si ce n’est pas conseillé sur ces stylos à la lèvre du capuchon fragile.

Le capuchon a une agrafe avec un pliure et une boule ou bout de l’agrafe. L’inscription « Sheaffer’s » est présente dessus:
hostingpics.net

La forme de l’agrafe, le coloris et la plume permettent ainsi de la dater de 1934. En 1935 la boule sur le clip est devenue aplatie et le coloris « ebonized pearl » n’est apparu qu’en 1934. on retrouve d’ailleurs le stylo dans un prospectus de Sheaffer de 1934:
hostingpics.net

Même si ce qui est écrit au dessus est parfaitement valable pour un stylo de production US, il faut toutefois le pondérer pour ce stylo car il est canadien. Il peut donc y avoir un certain décalage entre les dates de changement de certains attributs sur les stylos entre ceux sortis de Fort Madison et ceux produits à Toronto.

Le conduit est très classique pour un stylo de cette époque: plat avec quelques ailettes très espacées:
hostingpics.net

La plume est donc une 3-25 en 14k. Elle est de petite taille, seules celles équipant les Balance Junior étaient plus petites:
hostingpics.net

A l’écriture la plume est très douce mais cela est principalement due à un plat d’usure de la plume. On peut d’ailleurs voir que le stylo a un certain vécu, avec quelques impact sur le capuchon et le bout du corps. Comme le plat correspond à ma prise de stylo cela ne me gène pas. Le débit est très bon et le plume possède un certaine souplesse. Petite plume pour stylo d’entrée de gamme, on économise sur le métal et en contrepartie elle est quelque peu flexible. On ne va pas s’en plaindre non?

hostingpics.net

Voici pour le Balance D3T, un Craftsman qui n’en est pas encore un!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s