Archives pour la catégorie divers

On gagne pas à tous les coups…

Comme beaucoup de restaurateurs, j’aime bien les stylos assez complexe à restaurer. Ça n’a pas besoin d’être un stylo avec un système de remplissage compliqué d’ailleurs. Un stylo à levier est « facile ». Rajoutez une section collé au shellac et on augmente le niveau. un petit crack mal placé sur le capuchon et on change encore de catégorie…

On apprend souvent pas mal de chose en restaurant ces stylos mais parfois on aime bien se faire un « facile », pour changer un peu. Par contre je m’attendais pas du tout à ce que ce soit le stylo avec le système de remplissage le plus simple au monde qui me donne une telle leçon!

Je m’étais donc acheté un Mabie Todd « Swan » 2500, un eyedropper. plus simple on fait pas. Voila à quoi ressemblait le stylo à son arrivée:

C’était à l’époque ou je me méfiais pas encore (assez) de l’ébonite. Le stylo est décoloré, mais bon ça peut se renoircir. Suffit de bien nettoyer toute l’encre, tremper le stylo dans la javel et le tour est joué… Sauf que l’ébonite est un matériau imprévisible, pour certaines suffit d’un simple contact avec de l’eau pour qu’elles verdissent… J’ai appris depuis à m’en méfier!

quoi qu’il en soit, pour ce stylo la javel ne marchais pas. Ou plutôt mal. En fait je me suis rendu compte que c’est surtout la préparation de la surface qui joue beaucoup sur le résultat final. Sauf que comme le stylo avait trop vu la javel, la surface était devenu très rugueuse. L’ébonite était noire comme voulu, mais le stylo « ruiné ».

Je l’ai donc gardé pendant un bon bout de temps juste en face de moi quand je suis assis à mon atelier. Comme un « souvenir » des erreurs à pas faire. J’ai depuis mis le doigt sur la bonne méthode pour que la javel puisse agir de façon optimale. Et un jour j’ai décidé de m’occuper du Swan qui me narguais. Au pire j’effacerais les impressions sur le stylo. Résultat?

Le voici:
Hebergeur d'image

Les impression sont toujours là mais sont moins visibles qu’avant (stylo noir brillant + lumière artificielle, pas une bonne combinaison…). L’ebonite se polie assez bien contrairement à ce que je croyais. Ce stylo reste d’ailleurs le seul que j’ai ainsi poli à l’heure actuelle.

Victoire?

Non. Un petit rien à complétement gâché le tableau. Ça:
hostingpics.net

Le capuchon est percé juste sur le haut. Et le capuchon interne aux abonnés absents… C’était pas visible à l’origine, le trou était bouché et ressemblait à un choc sur le stylo. A cause de ça le stylo sèche assez rapidement car il n’est pas bouché hermétiquement (ce n’est donc pas un « safety pen » selon la dénomination de Mabie Todd).

Donc j’ai un joli stylo en ébonite bien noire mais que je ne peux pas utiliser. La leçon est retenue: un simple « simple » n’est pas un stylo « facile ».

Paper mate Write Bros BP

La compagnie « Paper Mate », fondé en 1940 sous le nom de la « Frawley Pen Compagny » puis devenue « Paper Mate » suite à son rachat en 1955 par Gilette, propose des stylo bille, porte mine, stylo feutre et gommes. En 1971 ils lancèrent le « Write Bros », produit dans leur usine de Santa Monica à hauteur de 600 millions par an.

Ce stylo bille est toujours en production à l’heure actuelle et récemment j’en ai acquis non pas un mais dix!
hostingpics.net

Lire la suite

Un stylo, deux couleurs… enfin trois!

Même si je ne suis pas un spécialiste des photos (loin de là!), un truc dont je me suis rendu compte c’est la difficulté du rendu des couleurs. C’est pour ça que les revues d’encres sont particulièrement difficile à faire, car il y a beaucoup de facteurs qui rentrent en compte dans la façon dont la couleur va apparaitre sur un écran. On peut manipuler les couleurs de la photo de façon à ce que la couleur sur mon écran soit identique à la couleur réelle mais est-ce cela apparaitra de la même façon sur l’écran de celui qui regarde la même photo sur son ordinateur? Parce que pour les encres la couleur c’est quand même important, non?

C’est pour ça que j’évite les revues d’encres. Mais parfois ce sont les stylos qui s’amusent à jouer les caméléons!

Voici la photo d’un Parker « 51 » Mk I « aerometric » en navy grey:
hostingpics.net
Photo sur laquelle il apparait bien gris. Il suffit que les conditions changent et/ou j’oublie de changer les réglages de mon appareil photo et tadam! J’ai un Parker « 51 » en teal blue:
Hebergeur d'image

Pour compliquer la chose la vraie couleur du stylo ne ressemble pas à celles des photos…

1000 vues!!!

Hier mon blog a passé la barre des 1000 vues!!! Ça prouve au moins que je parle pas dans le vide et mes tribulations de restaurateur (amateur) de stylos plume intéresse du monde!

Donc merci à tous ceux qui passent de temps en temps consulter ce blog!

quelques petites impression de ma courte carrière de « blogeur »:

– J’ai été impressionné de la diversité des nationalité de ceux qui viennent visiter le blog. WordPress me permet de savoir ce détail (mais rien d’autre rassurez-vous), je trouve ça rigolo. Bon 80% des visiteurs sont localisés en France, mais j’aime bien voir de temps en temps un pays nouveau apparaitre, comme la Turquie, l’Algérie etc…
– Il y a pas mal de recherches faites sur le blog, par contre je n’ai aucune idée de ce qui est recherché: cela me dit « termes de recherche inconnus », à cause d’un clause de confidentialité de Google (je crois…). Si vous avez des suggestions, idée d’articles, question, n’hésitez pas a utiliser l’onglet « contact ».

A très bientôt pour de nouvelles « aventures » dans le monde des stylos-plume!!!