Archives pour la catégorie vac-fill

Sheaffer vac-fill, suite et fin (?) de l’enquête…

Les Sheaffer vac-fill, qu’ils soient des Balance ou des Triumph, sont des stylos de conception relativement simple. Leur restauration est quant à elle compliqué. J’en avais restauré quelques-un (voir ici et ) puis un peu abandonné ces stylos… Ma technique de l’époque avait en effet pas mal de limitations. Ayant ensuite eu l’occasion d’acquérir un lot de corps de vac-fill sans plumes, j’ai pu ré-investiguer ces stylos et enfin mettre ma technique au point, qui me permet maintenant d’avoir un taux de réussite bien plus élevé et surtout constants. Voici les résultats de cette enquête après de nombreux tests.

hostingpics.net Lire la suite

Publicités

Lady Sheaffer et Lady Sheaffer…

Pendant mes récentes vacances (ce qui explique le petit silence radio de ces derniers temps) j’ai eu l’occasion de revoir certains stylos que j’avais restauré lors d’une rencontre avec un grand amateur de Sheaffer(‘s). Cela m’a fait pensé que j’avais fait cette série de photos lorsque j’avais eu la chance d’abriter non pas une mais deux Lady Sheaffer sous mon toit!!!
hostingpics.net Lire la suite

Be Valiant and you will Triumph!

J’ai finalement décidé de m’attaquer à ces plumes Triumph de vac-fill après avoir mis au point ma technique pour refaire les packing units sur des Balances. Ces derniers ne posent pas de problèmes car la section se dévisse sans problème, c’est comme les vacumatic: on chauffe un peu et ça vient facilement. Les plumes Triumph pas vraiment…

La plume et le conduit sont contenus dans un collier qui est vissé dans la section. Sheaffer collait le bloc plume dans la section avec un adhésif qui ramolli entre 150 et 160°F. Le celluloid de la section commence à ramollir à… 165°F. Désastre en perspective? Non, avec les bon outils tout se passe bien, et à 154°F (soit 68°C):
Hebergeur d'image

Le conduit a un peu tourné lors de l’opération mais est ensuite assez facilement revenu dans l’alignement de la plume. Oui c’est un Triumph Valiant et cela explique le titre!

Sheaffer Balance Vigilant

Au début des années 40, Sheaffer c’est rendu compte que ses stylos ne répondaient pas au régulations de l’US army concernant les objets placés dans les poches de chemise à rabat. Les clips des Sheaffers Balance faisant dépasser les stylos des poches, le clip fut redessiné pour que le stylo soit entièrement enfoncé dans la poche donnant naissance aux Balances « militaires » avec le clip « over the top« !

hostingpics.net
Lire la suite

Vac-fill à l’ancienne

Ces dernières semaines je n’ai pas trop restauré de stylos, étant assez occupé professionnellement et les moments que j’ai eu de libre je les ai consacré à des stylos modernes…

Quoi qu’il en soit aujourd’hui j’ai reçu ce Sheaffer Balance Milady en coloris carmine et entrepris de le démonter avant de le stocker pour une restauration à une date ultérieure. Je le fais parfois quand un détail me gêne sur le stylo, dans ce cas la tige du piston était bloquée…Pour info, la couleur du stylo permet de le dater de 1939 à 1942.

Comme souvent le joint du piston était dur comme de la pierre, ce qui bloquait le piston dans la chambre d’expansion. La légère contraction du corps à cet endroit n’aide pas mais ne présente pas de risque quand à la fonctionnalité future du stylo. Au moment de remonter le stylo pour le stocker, la tige ne rentrait pas comme d’habitude sur les autres vac-fill… la tige touchait le packing unit sans être complétement rentré dans le corps alors qu’il faut normalement utiliser un outil spécial car la tige est plus courte que le réservoir…

Après inspection avec ma lampe et un peu de « sport » avec diverses spatules, le coupable est sorti du corps:
Hebergeur d'image
La photo ne rend pas hommage à la magnifique couleur du stylo, bien plus éclatante que ça.

Un bon gros joint de caoutchouc, la plus vieille méthode de restauration des vac-fill! Il est assez rare de trouver ces stylos avec des traces de restauration, du à leur difficulté. Cette méthode du « plug » comme je l’appelle est relativement inefficace, le joint finissant toujours par se déloger après peu de temps (sauf si collé à l’encre séchée…). De plus le volume du réservoir se retrouve réduit, contrairement à la méthode qui consiste à reconstruire le packing unit.

1.2ml

Cet « instantané de restauration » n’en est pas vraiment un car j’ai depuis écris avec le stylo mais comme j’avais fais la photo autant vous en faire profiter.

Après bien des rebondissements, il était enfin temps pour le tant attendu « test de remplissage » de mon premier vac-fill restauré:

Hebergeur d'image

0.9ml avec un seul coup de piston, 1.2ml après deux coups, un troisième n’apporte pas grand chose. Je n’ai pas essayé le remplissage « au max » toutefois, 1.2ml correspond au 3/4 du réservoir. Le stylo ne fuit pas et il est possible de faire plusieurs cycles avec le piston sans problèmes. Ce petit Balance « Lady Sheaffer » était mon cobaye pour la restauration du système vac-fill, je vous expliquerais pourquoi dans sa présentation.